Le bon, la brute & le truand

Classé dans : Movies | 0

Au coeur du parc naturel El Cabo De Gata en Andalousie, Sergio Leone a posé ses caméras fin des années 70 pour tourner de nombreuses scènes de ce film culte. Notamment ici nous retrouvons « Blondin » et « Tuco »devant le Cortijo del Fraile, qui date du XVIIIe siècle et qui a une histoire aussi fascinante que tragique. Construit à l’origine par des moines dominicains, ce bâtiment devint finalement une propriété privée. En 1928, le propriétaire décida d’y célébrer le mariage de sa fille, Francisca Cañadas, connue comme Paca « la boiteuse ». La fête tourna au crime passionel et fut tristement connue comme le « crime de Nijar ». Cet événement inspira Federico García Lorca pour son chef-d’œuvre « Bodas de Sangre » (« Noces de sang » en français).

In the heart of the El Cabo De Gata Natural Park, Sergio Leone put his cameras at the end of the 70s to shoot many scenes of this cult film. In particular here we find « Blondin » and « Tuco » in front of the Cortijo del Fraile, which dates from the eighteenth century and has a history as fascinating as tragic. Originally built by Dominican monks, this building eventually became private property. In 1928, the owner decided to celebrate the wedding of his daughter, Francisca Cañadas, known as Paca « the lame ». The party turned to tragedy and was sadly known as the « crime of Nijar ». This event inspired Federico García Lorca for his masterpiece « Bodas de Sangre » (« Blood Wedding » in French).

 

Le bon, la brute et le truand
El Cortijo del fraile 1966 – 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.